La Fondation Gertrude François et La CNSS en aide à l’hôpital de Melen

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’intérêt des autorités pour le Centre national de santé mentale de Melen (CNSM) suscite plusieurs interrogations.

 La situation des patients de l’unique hôpital psychiatrique du pays se détériore chaque jour davantage. C’est pourquoi pour faire face à cette situation qui interpelle plus d’un, la Caisse Nationale de sécurité sociale (CNSS) et la fondation Omar Bongo Ondimba se sont associées au projet de réhabilitation du Centre National de Santé Mentale de Melen initié par  la Fondation Gertrude François qui  depuis  plusieurs années  milite pour améliorer les conditions de vie des malades mentaux à Libreville.

 Le lancement dudit projet placé sous le thème «une nouvelle vie» a eu lieu ce jeudi 18 avril dans un hôtel de la place.

Se joignant à l’initiative de la Fondation Gertrude François,  la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS)  et la fondation Omar Bongo Ondimba ont favorablement répondu à l’appel à l’aide de la fondation précitée et ce en vue de la réhabilitation du Centre national de santé mentale de Mélen. Les maladies mentales étant l’affaire de tous, la fondation Gertrude François par la voix de sa présidente Marie Wilma Sickout Assele invite les uns et les autres à se joindre à ce combat qui nécessite l’apport de tous. C’est autour de ce message de solidarité que s’est articulé le déjeuner de presse organisé ce jour par ladite fondation.

« La fondation Gertrude François naît de la volonté d’apporter un soutien multiforme aux personnes fragilisées par des pathologies d’origine mentale. Notre ambition étant de mener des actions concrètes pour améliorer et optimiser les centres d’accueil des malades, nous souhaitons également mettre de véritable mesure de suivi. Nous remercions l’ensemble de nos partenaires et surtout la CNSS qui nous a tendu la main en accompagnant le centre de Melen en terme de nourriture, de médicaments et de sécurité », a affirmé la présidente lors de son allocution.

La CNSS pour la réhabilitation de Centre de Melen

La Caisse nationale de sécurité sociale a effectivement réaffirmé son soutien au projet «une nouvelle vie».

« Nous avons reçu un courrier dans lequel, la fondation nous demandait de réhabiliter le centre de Melen. La Directrice, Nicole Asselé a dépêché une délégation pour faire l’état des lieux du site. Les conditions dans lesquelles évoluent les malades de Melen  ont particulièrement touché la Directrice qui a effectué elle-même le déplacement pour mieux s’en quérir de la situation. A la suite de ce constat, des dons ont été faits et depuis la CNSS accompagne le Centre de Melen. Il faut rappeler que la CNSS est une société citoyenne et que dans son article 98 il est mentionné qu’elle a pour mission de s’occuper des personnes vulnérables pour un meilleur suivi sanitaire d’ou la création d’un Fonds d’action Sanitaire et Sociale (FASS) » a énoncé le gérant du FASS, Dr Guy Joël Tsiengori.

Pour rappel, en 2018 le Dr Nicole Asselé, accompagnée de certains de ses proches collaborateurs, notamment Dr Guy Joël Tsiengori, avait offert un important lot de kits alimentaires, hygiéniques et pharmaceutiques.

Ce don  fut d’une grande importance pour le traitement et l’entretien des malades mentaux.

Sensible à nouveau au tableau en tous points de vue sombre de l’hôpital de Melen, les partenaires que sont la CNSS, la Fondation Omar Bongo Ondimba et la Fondation Gertrude François ont ensemble décidé de souffler un vent nouveau sur l’hôpital de Melen.

Ainsi des travaux d’assainissement et de restauration seront entrepris sous peu et ce au grand bonheur des usagers de cette structure.  

Mengue

Les commentaires Facebook