Panthères du Gabon : les postulants se bousculent

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après l’ancien international Valery Ondo Ebe qui postule à la fonction de directeur technique national, l’appel à candidatures lancé par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) en vue du recrutement d’un sélectionneur national suscite la convoitise des entraîneurs étrangers. Selon un des responsables  de la Fegafoot, plusieurs « sorciers blancs » auraient déposé leurs candidatures.

 Didier Six, Patrice Carteron, Rolland Courbis et l’inépuisable  Claude Le Roy sont les entraineurs étrangers qui auraient déposé leurs candidatures auprès de l’instance dirigeante du football gabonais.

En effet, deux semaines après le lancement  de l’appel à candidatures pour le recrutement d’un sélectionneur pour l’équipe nationale du Gabon les postulants à ce poste se bousculent et selon les indiscrétions de certains proches de la Fegafoot, plusieurs grands sélectionneurs  dont l’expérience n’est plus à démontrer auraient fait parvenir leurs dossiers de candidature à la Fegafoot.

 Au niveau local les espoirs résident sur la candidature du coach Mbourounou mais, à ce jour ce dernier n’a manifesté aucun intérêt.

  Quant aux expatriés, ils sont nombreux à être  intéressés par le poste mis en jeu, notamment les Français Didier Six, Claude Le Roy, Rolland Courbis et Patrice Carteron qui tous ont une expérience des équipes africaines.

Leurs profils

Patrice Carteron, Âgé de 48 ans,  a tour à tour entrainé le Raja Club Athletic du Maroc, Al Haly d’Égypte, Al Nassr de Ryad et le Wadi Degla d’Égypte. Il fut champion d’Afrique de clubs avec le Tout Puissant Mazembe du Congo en 2015. Au niveau des sélections nationales, il a porté le Mali en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations en 2015 qui avait lieu en Guinée-Equatoriale.

Rolland Courbis, âgé de 66 ans a, entre autres, entrainé le Stade Rennais, Montpellier et le club de l’Union sportive de Médina d’Alger et les Lions Indomptables du Cameroun.

 Didier Six fut sélectionneur de l’équipe nationale du Togo de 2012 à 2013 et sélectionneur de Maurice depuis 2015.

Le plus âgé de tous (71 ans) est le charismatique et emblématique, Claude Le Roy  encore appelé le « sorcier blanc » a atterri en Afrique en 1985. Au cours de cette année, il a remporté le titre de champion d’Afrique avec le Cameroun. Claude Le Roy fut par la suite sélectionneur du Ghana, de la République démocratique du Congo (RDC), du Sénégal, du Congo et du Togo.

Tous ces profils permettront de déceler la perle rare qui permettra à notre équipe nationale de redorer son blason terni par les piètres prestations de ces derniers temps.

Toutefois, malgré les compétences ou les talents de celui qui sera désigné, il serait souhaitable que la Fegafoot et le ministère des sports mettent en place les moyens nécessaires pour bâtir une équipe forte.  

Ismael.O

Les commentaires Facebook