Football / Futur sélectionneur des Panthères: Bilie-By-Nze a le dernier mot !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu’ici, les nouveaux visages qui conduiront la Sélection nationale et la Direction technique nationale (DTN) demeurent inconnus. Un supplice pour les amoureux du sport-roi. Le Commission d’examen (Comex), après avoir remplie la mission qui lui a été assignée,  a procédé à la remise des deux rapports à la Fédération gabonaise de football (Fegafoot); qui l’a à son tour transmis le lundi 13 mai 2019 au ministre des sports. C’est désormais à ce dernier de faire le choix.

Tenus en haleine depuis bientôt une semaine, les supporteurs de l’équipe nationale de football s’interrogent sur le silence longanime du côté de la maison Alexandre Samba d’Owendo. Selon nos confrères de Direct 241, ce serait au ministre d’État en charge du sport, Alain-Claude Bilié-By-Nze que reviendrait la prérogative de désigner  les futurs techniciens du onze national.

Comme l’avait préalablement explicité le président de la Fegafoot, Pierre-Alain Mounguengui, pour les deux postes 3 noms devaient être extirpés de ces travaux. En effet, c’est en toute transparence et impartialité que le Comex, organe reconnu pour son sérieux et son professionnalisme a mené  la présélection des candidatures et de profils. La même source indique que « le Ministère est entré  officiellement en possession de ce rapport ».

S’agissant de l’implication du politique dans le monde du sport, comme il a été fait dans le passé, l’autorité fédérale a rappelé sa fermeté quant à l’intrusion des lobbies lors des prises de décisions. Ce dernier a été clair lors du Congrès du 22 décembre tenu à Akanda. « cette époque est révolue où les mains noires et  autres lobbies dictaient leur choix aux acteurs du football», avait martelé M. Mounguengui.

Tout de même, en dépit de ces déclarations qui peuvent rassurer, la question perdure. Dernier dans la chaîne de décisions, le gouvernement n’optera-t-il pas en pour la subjectivité au lieu de l’objectivité?

Kaissy Bekale

Les commentaires Facebook