Gabon / Santé : Les départements sanitaires désormais opérationnels

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelques mois après son adoption en Conseil des ministres, l’opérationnalisation des Départements sanitaires du Gabon a été officiellement lancée ce mercredi 15 mai courant, par Denise Mekam’ne Edzidzie, ministre de la Santé, de la Protection sociale et la Solidarité nationale.

Cette initiative est le couronnement d’un partenariat gagnant-gagnant entre le Gabon et la Banque Mondiale pour un développement centré sur le capital humain. Avec l’introduction du financement basé sur la performance (FBP) dans le secteur Santé, le financement des interventions de santé publique sera dorénavant basé sur les résultats et plus uniquement sur les intrants.

Ceci peut se définir désormais comme un nouveau modèle de gouvernance que le ministère de la Santé instaure, pour avoir des services de santé de proximité de qualité, plus efficients et plus équitables pour l’ensemble des populations. Selon les autorités, l’opérationnalisation des départements sanitaires concerne essentiellement la première ligne de soins, représentée par les Centres de santé et dispensaires. Au-delà du département sanitaire, c’est la Région sanitaire qui doit être revitalisée.

Rappelons que le processus d’opérationnalisation des départements sanitaires gabonais a été au départ lancé par le Dr. Moeti Matshidiso, la directrice Régionale de l’OMS pour l’Afrique, le 11 Février 2016 dernier à Libreville. Et c’est sur le terrain que celle-ci a pu évaluer le fonctionnement du système de santé gabonais. Elle a pour cela visité environ trois structures de prise en charge de différents niveaux dans la province de l’Estuaire.

Il est à indiquer que l’opérationnalisation des départements sanitaires, est la base du fonctionnement et donc de la performance de tout système de santé. Selon le Dr. Moeti, il n’y a pas de système de santé performant sans département sanitaire opérationnel, car le département sanitaire est l’unité opérationnelle du système de santé et le lieu de premier contact entre les populations et le système de santé.

A cet effet, la commune de Kango, point de départ d’un vaste mouvement en faveur des soins de base et de la prévention, a constitué un tournant dans le développement du système de santé Gabonais. Précisons que le Gabon compte 6 régions et 36 départements sanitaires. Et l’OMS a contribué techniquement et financièrement à la formation des Médecins Chefs de Départements et à l’élaboration des plans opérationnels.

Au Gabon, on le sait, la pyramide de soins de santé prévoit qu’à la base, les personnes malades se rapprochent des dispensaires et autres centres de santé pour bénéficier des premiers soins. Il faut donc construire davantage de structures sanitaires et les ravitailler en médicaments, pour espérer voir un plus grand nombre des populations accéder aux premiers soins, avant de se tourner vers les Centres hospitaliers universitaire (CHU), mieux pourvus en logistiques.

Daisy

Les commentaires Facebook